Accueil :: Lexique :: À propos/nous contacter :: Remerciements/crédits :: Plan du site

Première partie: le discours non modulant :: Deuxième partie: les accords à fonction ornementale et le discours modulant

PREMIÈRE PARTIE - 1.1 - La genèse du modèle d'analyse :: 1.2 - La description du modèle d'analyse :: 1.3 - Une pratique d'analyse du discours harmonique tonal de Bach à Wagner :: 1.4 - En guise de conclusion générale

 


1.3 - Une pratique d'analyse du discours harmonique tonal de Bach à Wagner||
A) DES FORMULES - 1. Définition de la formule :: 2. Présentation du petit catalogue du vocabulaire harmonique tonal :: 3. Mode d'emploi du petit catalogue et instructions diverses :: 4. Illustrations du petit catalogue (motifs: 1, 2, 3, 4, 5, 6a, 6b, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, combinaisons de motifs)
B) DES MARCHES - 1. Définition de la marche :: 2. Classification des marches :: 3. Formulation mélodique: les motifs caractéristiques ::
4. L'être tonal de la marche d'harmonie :: 5. Structure tripartite :: 6. Marche modulante ou non? :: 7. Diversification des contenus harmoniques :: 8. La marche d'harmonie comme lieu de subversion :: 9. Conclusion

4. ILLUSTRATIONS DU PETIT CATALOGUE

Motif no 2

Il est intéressant de noter que c'est le motif no 2 qui supporte le plus grand nombre de formules harmoniques différentes.

Exemple 82 : F. Schubert : Symphonie no 5, D. 485, III, Allegro molto (mes 63-69)


Exemple 83 : R. Schumann : Dichterliebe, op. 48, no 12 (mes 1-3)


Exemple 84 : A. Vivaldi : Concerto en ré mineur


Exemple 85 : L.V. Beethoven : Symphonie no 5, op. 67, I (mes 18-21)


Exemple 86 : L.V. Beethoven : Quatuor à cordes, op. 18, no 4, IV, Allegro (mes 6-12)


Exemple 87 : F. Chopin : Mazurka, op. 30, no 2 (mes 18-24)
Dans cet exemple, le motif no 2 apparaît à l'intérieur de polarisations secondaires:


Exemple 88 : R. Schumann : Albumblätter, op. 124, no 4 (fin)


Exemple 89 : F. Mendelssohn : Sonate pour violoncelle et piano, op. 45, II, Andante (mes 1-4)


Exemple 90 : L.V. Beethoven : Symphonie no 4, op. 60, I, Allegro vivace (mes 173-177)


Exemple 91 : F. Liszt : Harmonies poétiques et religieuses no 3, fin (mes 356-362)


Exemple 92 : F. Schubert : Der Wanderer, op. 4, no 1, Sehr Langsam (mes 25-26)


a

Exemple 93 : N. Rimsky-Korsakov : Schéhérazade, op. 35, III, Grazioso (mes 74-76)


a

Exemple 94 : W.A. Mozart : Sonate pour violon et piano, K. 379, Allegro (mes 9-12)


Exemple 95 : R. Schumann : Études symphoniques, op. 13, no 9, Presto possibile (mes 37-40)



 

Exemple 96 : G. Verdi : La Traviata, Acte I, (fin)


a

Exemple 97 : J.S. Bach : Le clavier bien tempéré, vol. I, prélude no 22, BWV 867 (mes 10-11)


Exemple 98 : W.A. Mozart : Sonate pour violon et piano, K. 379, II, var. IV, Allegro (mes 1-5)


a

Exemple 99 : F. Schubert : Winterreise, D. 911, no 7, Auf dem Flusse, (mes 68-74)


Exemple 100 : F. Schubert : Phantasie, op. 103, Allegro molto moderato (mes 561-563)


 

Exemple 101 : W.A. Mozart : Quatuor à cordes, K. 428, I, Allegro non troppo (mes 85-90)


 

Exemple 102 : J. Brahms : Symphonie no 1, op. 68, IV, Piu Allegro (mes 13-19)


Exemple 103 : G.F. Handel : Messiah, no 29 (mes 1-5)


 

Ce couple fera l'objet d'une explication détaillée dans la section consacrée à la marche d'harmonie.

Exemple 104 : J. Brahms : Symphonie no 3, op. 90, I (mes 21-23)


Exemple 105 : R. Wagner : Rienzi, Ouverture (fin)


Les deux exemples qui suivent illustrent l'apparition de plusieurs fonctions posées sur le premier son du motif no 2:

Exemple 106 : W.A. Mozart : Don Giovanni, K. 527, Ouverture (mes 23-30)


Exemple 107 : F. Chopin : Sonate pour piano no 3, op. 58, Largo (mes 109-113)



motif no 3